Tu me prends en photo

Éditeur 400 COUPS (Les)
Collection : Carré blanc
Paru le

Pas en stock.

Tu me prends en photo est dédié «Aux enfants dont on prend la photo quand la guerre leur a déjà tout pris ; aux photographes sans lesquels le reste du monde ignorerait leur existence.» (Marie-France Hébert).Que reste-t-il lorsque les victimes de guerre ont tout perdu? Que garde-t-on en mémoire ? Le photographe à lui seul ne peut compenser la moindre perte. Il ne peut qu’offrir un témoignage de la dévastation du monde et de la souffrance des hommes.Un texte poétique qui amènera les enfants à s’interroger sur la guerre et le métier de journaliste de guerre.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Ariane Boyer, librairie Monet

    «Tu me prends en photo. Pour quoi donc…» Quelle est donc cette étrange mission que l’on confie au photographe de guerre? N’y a-t-il pas de tâche plus délicate que celle de prendre en photo des enfants à qui il ne reste déjà plus rien? Que lui diraient-ils, ces enfants, s’ils pouvaient partager leur histoire? Et que saurions-nous d’eux autrement? Ce récit est en fait un dialogue touchant entre l’enfance volée par la guerre et l’impuissance d’un photographe qui voudrait bien, pourtant, dévoiler la vérité au reste du monde. L’histoire rappelle l’enfant qui, dans une simplicité désarmante, nous renvoie à une réalité parfois si complexe. Un album empreint d’humanité, pour petits et grands. Dès 7 ans

Les libraires vous invitent à consulter

Jean-Luc Trudel : Entre légèreté et profondeur

Par publié le

Né en 1959 dans les Laurentides, Jean-Luc Trudel dessine depuis toujours, dit-on, mais publie des albums jeunesse depuis 2010. Chacun des livres illustrés par cet artiste se démarque par une douceur enveloppante et une chaleur qui semble englober les teintes principales utilisées, bien qu’elles soient pourtant souvent froides ou pastel. L’effet, à tout coup, est réussi. Entre ses talents de graphiste, de dessinateur de story-board pour des séries animées et d’illustrateur, oui, Trudel est fort o

Marie-Francine Hébert reçoit le Prix Raymond-Plante 2017

Par publié le

Grâce à Marie-Francine Hébert, plusieurs lampes près des lits sont longtemps restées allumées, le soir, tenant les lecteurs bien agrippés aux pages d’un petit roman de la courte échelle durant les années 90. Grâce à Marie-Francine Hébert, bien des jeunes d’aujourd’hui découvrent encore des histoires touchantes et farfelues, découvrent tout simplement la joie de se laisser porter par la magie de la littérature. C’est donc avec grand plaisir que Les libraires tient à féliciter cette auteure pour l

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres