Tangvald

Éditeur GAIA

Non disponible.

TangvaldPeter Tangvald vogua sur tous les océans du globe. Profondément inadapté à la société et au monde du travail, il refuse une vie de week-ends et s'exile sur les mers, bâtit de ses mains son voilier en bois, vit en maillot de bain. Il épouse et épuise sept femmes, dont deux meurent en mer.Tangvald était originaire de Norvège, et apprit à naviguer presque par hasard. S'il fait plusieurs fois le tour du monde, sans équipement radio et à la voile, c'est hors de toute performance ou forme d'hommage aux grands explorateurs. C'est en revanche riche en moments épiques.Il devient ici le personnage d'un roman picaresque : en 1986, dans les eaux troubles de la baie de Boquerôn à Porto Rico, Tangvald croise celui qui recomposera son destin hors normes. Fasciné par cette vie tragique et rocambolesque, Olivier Kemeid s'invite avec fièvre dans la légende.Tangvald, ou une vie fantasmée.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (septembre 2017) par la librairie Les libraires

    « Tangvald, c’est Kemeid qui se met au roman. À travers ce récit d’aventures tragiques, véritable fuite vers l’avant sans compromis, on découvre cet explorateur presque accidentel, le grand Peter Tangvald. L’histoire s’oriente autour des sept femmes qui ont partagé la vie de ce misanthrope notoire. C’est au final, le récit de cent vies, vécues par un seul homme. Superbe roman! »
    Jean-Philip Guy, Du soleil (Ottawa)

Les libraires vous invitent à consulter

Les libraires conseillent : septembre 2017

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres.  Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de

Rentrée 2017 : Littérature québécoise

Par publié le

À surveiller Le corps des bêtes Audrée Wilhelmy (Leméac)Après Oss et Les sangs, l’auteure continue d’échafauder une œuvre littéraire inspirante à l’univers singulier et riche. Tous les jours, Osip Borya, qui habite sur un rocher près de la mer avec son clan, observe et découvre le monde qui l’entoure du haut de la plateforme du phare. Son regard s’attarde sur les bateaux et sur les femmes, sa mère d’abord, puis la femme de l’aîné, Noé.   Aphélie Mikella Nicol (Le Cheval d’août)Son premier rom

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres