Fins du Canada (Les)

Éditeur BOREAL
Paru le

Papier ISBN: 9782764601297 Non-disponible. 29.95$

Stéphane Kelly se donne ici pour but de relater la vie publique des quatre plus grands hommes politiques qu'ait connus le Canada : John A. Macdonald, Wilfrid Laurier, William Lyon Mackenzie King et Pierre Elliott Trudeau. A eux seuls, ces quatre premiers ministres ont régné sur le pays pendant plus de la moitié des cent trente-quatre ans de vie du régime fédéral. Cela n'est pas le fruit du hasard, nous dit Stéphane Kelly, car la durée est un aspect de notre vie politique que nous avons clairement voulu et qui traverse, comme un leitmotiv, tous nos débats parlementaires.

L'auteur est ainsi amené à s'interroger sur les finalités du Canada, car ni la géographie, ni la langue, ni la religion ne peuvent expliquer la création, au XIXe siècle, d'un autre grand pays au nord des Etats-Unis.

Stéphane Kelly remet la fondation du Canada dans la perspective de l'époque de la Révolution américaine, quand s'affrontaient deux grands idéaux politiques : l'idéal jeffersonien, qui cherchait à instaurer une république qui laisserait la plus grande liberté possible à l'individu, et l'idéal hamiltonien, qui défendait plutôt un gouvernement fort qui réglerait la vie des citoyens. Il montre comment le Canada s'est défini selon l'idéal hamiltonien, tandis que les Etats-Unis sont fondés sur une tension entre ces deux idéaux.

Enfin, Stéphane Kelly pose l'hypothèse audacieuse que, si le Canada est menacé aujourd'hui, c'est moins parce qu'il s'inspire du modèle américain que parce que les Etats-Unis sont de plus en plus hamiltoniens.

Un essai stimulant et original par un des plus brillants penseurs contemporains.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres