Abattre la bête

Éditeur STANKE
Paru le
Papier ISBN: 9782760411968
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782760412286
Disponibilité en librairie :
Quantité

« À la fin de ce récit, je vais me tuer. Et puis mourir. C'est ainsi. Toute bonne chose a une fin, mais moi aussi. » Après les retentissants succès de La Bête à sa mère et La Bête et sa cage, David Goudreault conclut sa trilogie avec Abattre la bête ; des explosions d'amour et de violence pour une finale apocalyptique digne de ce nom.

Les libraires craquent

  • Conclusion percutante pour une trilogie toute aussi étonnante ! par la librairie Verdun (Librairie de)

    Quand on referme ce troisième et dernier tome des (més)aventures de "la bête", on a cette étrange impression de terminer, à regrets, de lire quelque chose d'unique... de marquant ! SI vous ne l"avez pas encore fait, c'est une série à découvrir absolument...

    Que dire de plus ? C'est maintenant documenté !


  • Commenté dans la revue Les libraires par Billy Robinson, librairie de Verdun

    Troisième et dernier tome de cette série déconcertante. Et quelle finale! Avec son langage animé, coloré et truculent, David Goudreault, poète, slameur, met le point final à l’histoire de ce jeune homme antipathique qu’on aime pourtant détester. La bête se glisse encore une fois dans les mailles des systèmes de santé et de justice qui devaient pourtant le protéger. Un roman peu commun, jamais banal, à la proposition hasardeuse et écrit avec une grande sensibilité. Malgré ses travers et sa tendance à commettre des méfaits, on est ému encore une fois par le destin de ce personnage naïf, empathique mais aussi brillant que rusé… et si maladroit! Ce personnage me manque déjà, et ce sera assurément le cas pour des milliers de lecteurs. Incontournable et à lire impérativement!


Les libraires vous invitent à consulter

Des écrits de la Belle Province dans la Ville Lumière

Par publié le

Vous envisagez un séjour dans la Ville Lumière entre le 12 septembre et le 17 octobre? Si tel est le cas, il vous sera possible de vous sentir comme à la maison le temps d’une balade en métro ou en RER. En effet, pendant ces cinq semaines, les usagers de ces transports collectifs pourront lire […]

Placoter et volubile : les mots de la francophonie

Par publié le

En ce 20 mars, nous ne célébrons pas seulement l’arrivée du printemps mais aussi la Journée internationale de la Francophonie. Coordonnée par l’Office québécois de la langue française, la Francofête se déploie du 12 au 25 mars et organise jeux, concours, tournois de scrabble, spectacles qui célèbrent tous à leurs façons la beauté de notre […]

Nuit blanche d'improvisation littéraire

Par publié le

À l’occasion de la Nuit blanche à Montréal le 3 mars prochain, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) organise une soirée d’improvisation unique en son genre. Amalgamant la musique, la littérature et l’impro, l’événement aura lieu à la Maison des écrivains à Montréal de 21h30 à 1h du matin. Intitulée Ligue d’impro littéraire : […]

12 livres québécois contemporains dont l'action se déroule à Montréal

Par publié le

PAR LA LIBRAIRIE DE VERDUN (MONTRÉAL) Libraires : Billy Robinson, Marika Drapeau, Anne-Marie Bonetto, Lionel Lévêque   1. Ce qu’il reste de moiMonique Proulx (Boréal)Dans cette tapisserie lyrique et passionnante sur les différentes communautés et les gens qui habitent Montréal, Monique Proulx dépeint, une fois de plus, un magnifique portrait de cette ville, de ses racines […]

Les mots de David Goudreault

Par publié le

Le poète, slameur et auteur David Goudreault signe cette année le discours patriotique de la Fête nationale qu’il livrera sur scène sur les plaines à Québec le 23 juin. En attendant d’écouter ses mots lors des célébrations, voici quelques ouvrages pour découvrir toute la puissance de sa plume. La bête à sa mère (Stanké)« Les […]

David Goudreault dans l'univers de Patrice Desbiens : Faire du workout avec Patrice Desbiens

Par publié le

Le paraplégique qui se découvre un réflexe; la jeune mère qui réussit à se voler une pinte de lait; le chien galeux qui retrouve son punk; l’enfant aux mains pleines de réglisses; le détenu qui sort avant le temps, j’entre chez Patrice Desbiens comme une métaphore dans le poème. Les murs sont ordinaires, le plancher […]

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres